Léo FERRE: Avec le temps

Léo Albert Charles Antoine Ferré, né le 24 août 1916 à Monaco et mort le 14 juillet 1993. Bénéficiant d’un souffle créateur continu et d’une période d’activité longue de 46 ans, Léo Ferré est à ce jour le plus prolifique auteur-compositeur-interprète d’expression française, ayant réalisé plus d’une quarantaine d’albums originaux.

Léo Ferré est une des références incontournables de la chanson française. Mêlant le lyrique et le populaire, la tradition et l’utopie, l’amour et l’anarchie, Ferré dépeint des états d’âmes plus qu’il ne raconte des histoires. Il secoue plus qu’il ne flatte.

En tant qu’écrivain, il a abordé – en les subvertissant à des degrés divers – le récit d’enfance (Benoît Misère), le genre épistolaire (Lettres non postées), le texte de réflexion (L’anarchie est la formulation politique du désespoir, Technique de l’exil, Introduction à la folie), le portrait, voire l’autoportrait (préfaces à Verlaine et à Caussimon). Il s’est frotté au théâtre (L’Opéra des rats), il a publié des recueils (Poètes… vos papiers !, Testament phonographe) et composé de vastes poèmes ouvragés (La Mémoire et la Mer, Le Chemin d’enfer, Perdrigal/Le Loup, Death… Death… Death…, Métamec).

Tirée de Wikipédia

Paroles

Dédié a Léonce et son épouse Claudette de Saint-Ulric, Léonce qui, comme Léo, dit ne pas être un artiste.

Article écrit par

S.v.p. commenter sous votre vrai nom.

Laisser un commentaire