Article écrit par

2 réponses

Page 1 sur 1
  1. François Pelletier 9 septembre 2010 à 18 h 20 | | Répondre

    Il m’apparaît que plusieurs motivations nous amènent à d’abord nous intéresser à la SV en tant qu’idée, puis à considérer plus sérieusement une démarche pour mettre cette idée pratique dans notre vie.

    Je crois que sans qu’il ait d’étapes bien définies dans ce cheminement pratique, nous y allons de découvertes en découvertes, de prise de conscience en prise de conscience. Notre pratique de la simplicité s’approfondit donc peu à peu sans nécessaire que ce soit un objectif en soit.

    L’objectif ultime, il me semble, est simplement le bonheur. Peu à peu toutefois, certains découvrent que ce bonheur individuel se nourrit de la poursuite d’un bonheur collectif et écologique. Et la démarche s’approfondit.

    Lorsqu’on y ajoute une dimension psychologique ou spirituelle, on y découvre de nouvelles libertés jusque là inexplorées, et on peut être tenté d’aller explorer plus loin de ce côté.

    Bien sûr, les effets secondaires positifs sur le plan collectif, de notre démarche simplicitaire se dévoilent également et nous encouragent à poursuivre.

    La démarche simplicitaire m’apparaît donc comme une conscientisation progressive, qui nous amène de plus en plus loin, de découverte en découverte.

  2. Viviane Blais 8 septembre 2010 à 0 h 04 | | Répondre

    Bon, personne ne commente, alors je vais me sacrifier :-) . Tu poses beaucoup de questions, mais je vais répondre à une seule: « La démarche de simplification de sa vie peut-elle n’être qu’une phase passagère de sa croissance personnelle, remplacée ensuite par de nouveaux intérêts successifs? »

    Mais bien sûr que la simplification peut être passagère! Je dirais même qu’idéalement, elle doit l’être. L’intérêt principal de simplifier sa vie, c’est d’avoir plus de temps, d’argent et d’énergie pour les choses qui comptent le plus pour nous. Une fois que nous nous sommes débarrassés des choses, activités et relations qui alourdissent notre existence et que c’est devenu une habitude de nous concentrer principalement sur ce qui nous passionne et nous fait grandir, nous ne pensons même plus à notre statut de « simplicitaire » et à tout ce que ça implique.

S.v.p. commenter sous votre vrai nom.

Laisser un commentaire