À la recherche du sens de Noël!

Selon mes recherches, il y a au moins deux origines à notre fête de Noël.  La première est une fête païenne, le ‘’Soleil invaincu’’, pour célébrer le retour du soleil et des jours plus longs au solstice d’hiver, soit le 21 décembre.

L’autre est en l’an 425, où  l’empereur Théodore a décrété  le 25 décembre fête chrétienne associée à la naissance de Jésus, même s’il n’y a aucun document pour prouver la date de sa naissance. Cette période de l’année correspondait aussi  aux fêtes païennes du ‘’Soleil invaincu’’  des Romains.

Noël est une fête associée à la joie et à l’amour mais aussi à la réconciliation, au pardon, à la bonté et la générosité.

À mon sens personnel, ces qualificatifs ne font pas référence à la course folle au magasinage que nous connaissons depuis des dizaines d’années.  Est-ce que les gens achètent autant de vêtements, de parures,  de cadeaux et de victuailles de toutes sortes pour bien paraître aux yeux des autres ou pour se déculpabiliser du peu de temps qu’ils accordent à leurs enfants, leurs amiEs et leur famille?  Peut-être que pour certains  c’est aussi la preuve qu’ils doivent travailler autant puisqu’ils ont tous ces ‘’besoins’’ à satisfaire.

Si tout cet argent dépensé servait à fournir l’essentiel aux plus démunis, et si nous gardions tous un peu de notre temps pour visiter ceux qui sont seuls, nous pourrions parler de bonté et de générosité. Ce serait aussi, vivre plus simplement pour que d’autres puissent simplement vivre, surtout si cette pratique s’échelonnait sur toute l’année.

Pour ce qui est du pardon et de la réconciliation, partons du constat qu’il n’y a personne de parfait et que nous avons souvent déjà fait ce que nous reprochons aux autres. En fait, le pardon est un exercice dont le but est de retrouver notre paix intérieure.   C’est un cadeau autant pour celui qui pardonne que pour celui qui est pardonné et c’est gratuit (sauf pour l’égo!).

J’ai envie d’ajouter la gratitude au sens de la fête de Noël.  Gratitude pour ce que nous sommes, pour ce que nous avons, et pour avoir des gens avec qui partager tout ça!

Alors, que ce soit pour Noël ou pour le retour du soleil, allumons tous la lumière de notre cœur et  partageons-la avec tous ceux qui nous entourent afin que toutes ces lumières réunies deviennent un ‘’Soleil invaincu’’ qui nous réchauffe et qui alimente la joie et l’amour, dans la simplicité!

Article écrit par

2 réponses

Page 1 sur 1
  1. Dominique Boisvert 21 décembre 2011 à 11 h 21 | | Répondre

    Lise, comme tu l’as peut-être vu par la suite, la réflexion n’était pas de moi mais de Micheline Claing, une membre du CA du RQSV et nouvelle collaboratrice régulière au Carnet (c’est un problème informatique qui a d’abord associé mon nom au texte de Micheline). Merci de ton commentaire qui nous fait plaisir à tous, au Carnet, et qui fera particulièrement plaisir à Micheline, la véritable auteure du texte.

  2. Lise Gauvreau 18 décembre 2011 à 15 h 42 | | Répondre

    Merci Dominique pour cette touchante et si belle réflexion. Puisse-t-elle être reçue et partagée.
    Lise

S.v.p. commenter sous votre vrai nom.

Laisser un commentaire