La randonnée de la vie: sommes-nous trop chargés?

J’ai envie de vous référer à un beau texte (en anglais) que je viens de lire. Il illustre parfaitement, à travers un récit de vacances ou de loisirs, l’une des raisons pour laquelle la simplicité volontaire est si pertinente. Et il est écrit par quelqu’un qui ne se réfère même pas à la SV!

Ending Average

L’auteur est Scott Stephens, qui tient lui-même un blogue invitant à aller au bout de soi-même et à ne pas se contenter de la « moyenne ». Et ce texte (« What’s Keeping You From Going Further? ») a été repris par Joshua Becker dans son blogue sur le minimalisme dont je vous ai parlé le 8 novembre dernier.

La vie est comme un randonnée, que nous abordons avec un sac à dos plus ou moins chargé.  Et chargé de choses plus ou moins importantes. Au départ, cela ne fait pas trop de différence. Mais au bout d’un certain temps, le poids du sac peut avoir une « sacrée » influence sur nos choix et sur notre capacité ou non d’atteindre la destination désirée.

Bonne lecture!

 

Article écrit par

S.v.p. commenter sous votre vrai nom.

Laisser un commentaire