Article écrit par

4 réponses

Page 1 sur 1
  1. Guillaume Béliveau 4 janvier 2016 à 15 h 51 | | Répondre

    Salut Pascal,

    J’ai vu vos articles dans La Presse Plus sur le iPad de ma blonde ce matin. Je dois dire que je suis content de voir que je ne suis pas le seul à penser ainsi. Outre les impacts sur l’environnement et sur le taux de sédentarité, plusieurs articles ont récemment été publiés sur l’impact des transports individuels et du trafic urbain sur la santé mentale.

    Un petit exemple :
    http://gizmodo.com/the-best-ways-to-get-to-work-according-to-science-1733796033

    En tous cas, merci pour ta contribution!

  2. Jean Coulombe 30 décembre 2015 à 10 h 42 | | Répondre

    Il est évident que pour attirer les jeunes familles en villes il va falloir améliorer la qualité de vie! Diminuer la pollution de l’air mais aussi sonore et lumineuse! Quand on pense que l’on ne peut même pas protéger ses sources d’eau potables.On ne réussit pas plus à appliquer la réglementation sur la pollution sonore délinquante que constitue l’usage immodéré, dans la région, des silencieux modifiés. On parle de densification mais la quantité de véhicules en circulation dans les rues du centre-ville est en augmentation constante et la vie de piéton et de cycliste à Québec est un sport extrême. La ville doit devenir un milieu de vie plus agréable et moins axé sur l’automobile (et ses délinquants)!

  3. […] [ Tout l’article. À lire aussi : Programme Accès Famille : bye bye centre-ville. ] 0000 Publié dans Points de vue, Urbanisme et architecture, Vie de quartier, Vie municipale Mots-clés : Environnement et développement durable, Familles, Transport en commun, Vélo en ville […]

  4. Marc Guy 29 décembre 2015 à 9 h 47 | | Répondre

    l’étalement urbain commence par l’activité economique qui ce déplace a l’extérieur de la ville ou en periférie les parcs techno ou industriel gros commerces de détails .
    Pourquois demeuré au centre ville quand ton emploie est a la periférie ou le service de bus est inéficace et cher le stationement fourni par l’emploieur gratuitement.
    La ville se doit de valorisé l’emplois au centre ville les ancien parcs indutriel ou il y avais des centaine d’emploie son devenue des zone déserte d’entrepot avec seulement quelque emploie .Les condos du centre ville le transforme en banlieue dortoire avec de moins en moins d’activité économique

S.v.p. commenter sous votre vrai nom.

Laisser un commentaire