Un projet et des moyens concrets pour vivre la simplicité volontaire

Je suis tout excité! Je viens de recevoir un courriel d’Australie m’annonçant la naissance d’un projet très stimulant: The Simpler Way, qui vient tout juste d’être mis en ligne aujourd’hui même.

The Simpler Way

C’est toujours émouvant d’assister à une naissance. Vous allez sur un site internet et vous lisez les tout premiers commentaires qui y sont ajoutés. Vous y laissez votre propre contribution et vous avez l’impression de participer à l’histoire (du moins à la petite histoire de ce projet en particulier)!

Vous vous rappelez le sondage international sur la pratique de la simplicité volontaire qui avait été organisé par le Simplicity Institute et dont je vous avais parlé en mai 2011 dans mon billet « Existe-t-il un ‘mouvement’ de la simplicité volontaire? » Eh bien, c’est le même Simplicity Institute qui lance aujourd’hui le projet The Simpler Way. Un peu comme le débouché naturel du sondage, en fournissant aux intéresséEs un outil concret pour pratiquer et développer cette façon plus simple, plus écologique et plus riche de vivre.

Le projet est simple: un site internet interactif et un document de travail. Le site internet permettra la discussion et l’apport d’expériences sur presque une vingtaine de thèmes où l’on peut simplifier sa vie: l’habillement, le logement, la nourriture, l’énergie, l’argent, la réduction du gaspillage, le transport, la technologie, l’eau, le travail et le temps, les activités sociales et les loisirs, le militantisme, la politique, la vie communautaire, les attitudes et l’attention au présent, etc. Avec le temps, cette facette du projet  risque de devenir une banque d’information particulièrement riche en matière de simplicité volontaire.

Tandis que le document, lui, comporte deux parties bien distinctes: la première propose déjà une vingtaine de pages de moyens concrets pour appliquer la simplicité volontaire à divers aspects de nos vies; et la deuxième est un essai à la fois radical et stimulant d’une trentaine de pages, écrit par Ted Trainer, qui démontre qu’on pourrait concrètement vivre une vie heureuse avec à peine 10% du PIB per capita dans nos pays développés.

Je ne vous en dis  pas plus. Allez vous-mêmes visiter cet outil prometteur pour l’avenir de la simplicité. Son seul « défaut » est d’être en anglais. Mais rien ne nous empêche de lui inventer une version francophone…

Article écrit par

Une réponse

Page 1 sur 1
  1. denis ouellet 7 juillet 2012 à 18 h 00 | | Répondre

    Suis très intéressé!

S.v.p. commenter sous votre vrai nom.

Laisser un commentaire