Article écrit par

Une réponse

Page 1 sur 1
  1. CAROLE LAVOIE 27 janvier 2016 à 19 h 21 | | Répondre

    Qui dit « BOOM » dans quelque secteur que ce soit, doit dire « BUST » soit sa suite inéluctable!
    Je suis toujours abasourdie de constater que les investisseurs et les politiciens sont toujours surpris quand ça arrive. Dans le cas de l’exploitation des sables bitumineux, je suis surtout interpellée par le sort des travailleurs et leurs familles aux prises avec des bungalows dans les 6 chiffres à Fort McMurray et alentours, dont la valeur marchande va s’effondrer. C’est une catastrophe que j’anticipe depuis plusieurs années et qui bientôt fera les manchettes…comme si on n’avait rien vu venir…voyons donc! Et oui, Mme Grenier, c’est une erreur stratégique et c’est simplement ENCORE du pillage car si on devait inclure les véritables coûts environnementaux et humains (les Premières Nations) dans l’équation, ça n’a jamais été et ce ne sera jamais rentable.

S.v.p. commenter sous votre vrai nom.

Laisser un commentaire