Article écrit par

5 réponses

Page 1 sur 1
  1. [...] billet « Que ferons-nous en cas de simplicité involontaire? » de Dominique Boisvert m’a fait découvrir un roman et 2 blogues intéressants [...]

  2. Louis 30 juillet 2011 à 21 h 16 | | Répondre

    Internet…dernier bastion de la démocratie et de la liberté sous ce semblant de chaos? Grand outil de changement social et même de vision de l’homme face à son environnement comme le fût la presse de Gutenberg? De là l’importance de s’assurer de ne pas dormir sur la switch et de laisser l’élite mondiale, comme les appelle Yan, en prendre contrôle soit par la censure soit par la commercialisation.

  3. Micheline CLaing 19 juillet 2011 à 18 h 14 | | Répondre

    Bonjour Dominique,

    J’ai moi aussi réfléchi depuis un certain temps déjà à la façon  »d’attirer les gens avec des problèmes ». Je pense que l’on peut commencer justement par ceux qui ont un problème, un intérêt ou un besoin. Ma réflexion m’a amené à au moins 7 portes d’entrées vers la simplicité volontaire:

    - la conscience environnementale
    - le besoin de ralentir (alerte physique, psychologique, émotionnelle …)
    - le questionnement sur le sens de la vie
    - des difficultés financières
    - la conscience sociale (inégalité de la répartition des biens sur la planète)
    - un besoin de liberté
    - la solidarité, le sentiment d’appartenance

    J’ai élaboré un peu sur chaque thème et je partagerai mes quelques pages à la fin août.

    Bon retour de vacances!

  4. Yan Fortin 10 juin 2011 à 13 h 27 | | Répondre

    Bonjour,

    Le changement qui est en train de se produire actuellement, selon ma perception des choses, est hyper-intéressante!

    Depuis des décennies, voir depuis quelques siècles, la gouvernance du monde se faisait par des institutions centrales / gouvernements etc. L’information, les façon de faire, les pensées, etc. venaient entre autres de l’élite de la société ou des gens en position de pouvoir, comme on dit en anglais: top-down.

    Nous avons vécu dans une sorte de prison invisible depuis des siècles, limitations personnelles, croyances collectives, etc. parce que l’élite a toujours voulu garder ses secrets « du monde » et éviter la compétition et rester en position de pouvoir. Ce qui explique, à mon humble avis, les guerres, le système économique et les récessions, le système bancaire, etc.

    Aujourd’hui, ce qui se passe, avec les moyens de communications (notamment Internet), l’éveil spirituel de la planète, l’accès à l’information et la collaboration, le phénomène « top-down » est en train de se renverser. On parle plutôt « bottom-up ». Le changement ne vient pas de haut en bas (top-down) mais plutôt d’en bas vers le haut (bottom-up).

    Bottom-up signifie: économie alternative, mouvement philanthropique mondial, collaboration en ligne, partage de l’information, alliance / réseaux sociaux, respect de l’environnement, redécouverte de l’agri-culture, spiritualité (non dominée par la distorsion des religions), simplicité volontaire, changement de paradigmes, regards à long terme, etc. etc. C’est encore à petite échelle mais ça grouille et ça prend de l’ampleur, vous ne pouvez vous imaginer!!!

    L’élite du monde et les institutions qu’ils ont créées au fil des décennies et des siècles sont royalement remises en question parce qu’ils ont été construites dans une optique de top-down. Ils ne servent plus aujourd’hui, elles sont inefficaces, corrompues, etc. et complètement dépassées par la réalité et le changement d’aujourd’hui.

    L’internet depuis +/- 20 ans est venu complètement brouiller les cartes des plans de l’élite mondiale, que je m’abstiendrai de parler dans ce commentaire. car depuis des siècles qui y travaillent. Ils n’ont pas su voir venir le fait que l’un de leurs outils (Internet) se retournerait contre eux-même! L’élite mondiale ne peut plus se cacher aujourd’hui, ils se cachent en fait comme de petits voyous qui ne veulent pas se faire attraper…

    Le système aujourd’hui (gouvernement, travail, corporations, etc.) fait en sorte que des centaines de millions de personnes soient devenues complètement dépendantes de ce système dominant qu’est devenue notre société, que ce soit pour la santé (hôpitaux, médecins, etc.), la nourriture (industrie agro-alimentaire, agriculture industrielle, épicerie, système de distribution, etc.), l’éducation (écoles, programmes imposés par les gouvernements, propagandes, etc.), les grandes corporations et société gouvernementales (emplois permanents, sécurité d’emploi, etc.), des fonds de pensions des gouvernements et système dominant (RRQ, pensions REER, 401K aux USA, etc.).

    Nous avons perdu notre esprit de frugalité, de souveraineté individuelle et d’esprit communautaire. Nous avons l’illusion de découvrir le monde à travers un appareil électrique (télévision). Quand on regarde cela, tout dans la société est construit top-down et tout est fait qu’on soit devenu dépendant du système dominant. C’est le plan de l’élite mondial (ceci est totalement documenté et amplement démontrée). Penser à côté, c’est perçu comme de la rébellion, de la folie, de l’irresponsabilité, etc. Mais de moins en moins.

    Où est-ce que je veux en venir au juste? Donc pourquoi ça va fesser, on va frapper un mur ou quoi? La simplicité involontaire dans tout cela?

    Parce que le système dominant est tranquillement en train de s’écrouler et avec le nombre de personnes (des centaines de millions notamment en Occident) dépendantes de ce système dominant, ces mêmes personnes perdront tout repère sociétal et les croyances collectives solidement ancrées s’effondreront, ces personnes seront malheureusement mais complètement démunies, un peu comme un jeune enfant qui perd ses parents et qui a personne sur qui se fier, l’absence de repère géodésique pour savoir où nous sommes exactement.

    Ce sort est malheureusement inévitable… et c’est cet effondrement sociétal qui permettra et accélérera l’émergence d’un nouveau monde déjà en construction. Et ça, c’est que qui m’excite au plus haut point! Je n’ai que 38 ans et j’aperçois déjà cette transformation, le passage d’un ancien monde à un nouveau monde. J’espère vivre assez vieux pour voir l’évolution de ce passage. Bien entendu ça ne se fera pas du jour au lendemain mais c’est selon moi amorcé et c’est trop tard pour arrêter ce changement. Il se fera, point.

    Mais soyez sans crainte, je suis réaliste, je m’y prépare spirituellement, physiquement et financièrement, ce passage ne sera pas facile, on a rien vu encore… la tempête sera puissante… car l’élite mondiale fera tout en sont pouvoir pour rester où elle est…

  5. Jacinthe Laforte 10 juin 2011 à 10 h 05 | | Répondre

    Merci beaucoup, Dominique! J’invite toutes les personnes intéressées à demander à leur bibliothèque de se procurer Cité Carbone afin de le rendre disponible au plus grand nombre!

S.v.p. commenter sous votre vrai nom.

Laisser un commentaire